Ce jeudi 15 mars 2018 ramène le quatrième anniversaire de l’une des plus jeunes équipes du pays, le Real Hope Football Academy du Cap-Haïtien, fondé le 15 mars 2014. Après une entame de saison 2018 difficile, les rhinocéros, qui promettent de remonter la pente, en ont profité pour dévoiler pour Le Nouvelliste des informations sensées ignorées par le grand public. Pleins feux sur le dernier-né de l’histoire du football de la cité christophienne !

Pour évoquer le quatrième anniversaire du club, Shella Joseph, grande dame et figure emblématique du Real Hope, a dévoilé les raisons pour lesquelles les membres fondateurs ont pris la décision de surnommer l’équipe « les rhinocéros ». À ce sujet, elle a fait savoir : « On voulait avoir une identité unique. En fait, une identité propre à nous. Tout compte fait, on a opté, après maintes réflexions, pour le nom d’un animal sauvage, mais très peu connu dans le milieu haïtien. D’où les rhinocéros. Ce dernier n’est autre qu’un animal exotique utilisé dans le combat des animaux. Leurs cris sont un barrissement, un grognement, un halètement qui fait peur. En fait, ça colle bien à notre philosophie, car notre objectif est de tout emporter sur notre passage ».

Honorés pour leur fidélité

Savez-vous qu’Eyma Jean (capitaine), Dunel Blaise, Schneider Desamours, Rénel Cinéus et Patrick Edmond sont au Real Hope depuis que le club évoluait en troisième division ? Pour honorer leur fidélité, Shella Joseph a laissé entendre que le comité exécutif s’apprête à organiser un gala sportif. En effet, la déléguée des rhinocéros se souvient : « Quatre d’entre eux (Dunel, Patrick, Schneider et Rénel) sont avec nous depuis notre premier match en ligue. Eyma, notre capitaine, nous a rejoints lors de la phase finale de la compétition. Et depuis, ils sont restés fidèles à nous, et surtout fidèles à la philosophie de l’équipe ».

Né un 15 mars comme le Real Hope

Son nom complet est Bicou Bissainthe. L’ex-membre des équipes nationales U17 et U20 a vu le jour le 15 mars 1993 (25 ans). Au fait, un 15 mars tout comme son club de Cœur, le Real Hope Football Academy. Il a grandi dans une famille monoparentale avec deux sœurs et un frère. Ce talentueux, fougueux et jeune footballeur a rejoint le Real Hope Football Academy en deuxieme division et y reste fidèle jusqu’à date.

Bicou, qui commence à taper dans un ballon à l’âge de 7 ans, est le premier buteur du Real cette saison en championnat national de D1. Le rêve du numéro un du Real Hope est de porter les couleurs d’un club international. En effet, le capois, qui joue au poste de milieu défensif, se dit fier de porter les couleurs du Real, et qu’il est prêt à s’efforcer pour faire valoir son équipe au plus haut niveau. Pour en finir, Bicou Bissainthe, grand amateur de riz et du jus d’orage, dit de son équipe : « Les rhinocéros ne jouent jamais. Ils vont revenir forts en championnat pour reprendre la place qui sont la leur ».

Le Real entre logo, couleurs et devise

Si l’on se fie aux déclarations de Shella Joseph, le logo du club n’est pas le fruit du hasard. Il est le résultat de plusieurs journées de réflexion. D’un air fier, la déléguée du club auprès de la FHF a fait savoir : « Vous pouvez voir visiblement au-dessus de notre logo la citadelle Laferrière. En fait, ça nous identifie à la ville du Cap-Haïtien, et deux athlètes qui courent pour toucher le sommet de la citadelle, d’où notre devise : « En route vers le sommet », a-t-elle laissé entendre.

Pour ce qui est des couleurs officielles du Real, Shella Joseph a tenu de faire cette précision : « Les couleurs officielles du club sont le rouge, le blanc et le noir. Toujours est-il qu’on a attribué au Real le rouge (victoire) et le blanc (la paix), deux couleurs qui traduisent bien notre idéal ».

Un palmarès déjà riche

A seulement quatre ans, le Real Hope compte déjà à son palmarès un titre de champion national de D2 (2015), un titre de vice-champion de D1 (2016), un titre de champion du tournoi d’ouverture 2017 du championnat national de D1 et une participation à la CFU Championship 2018. Il faut aussi mettre à son crédit, le trophée remporté lors du tournoi triangulaire réunissant du 12 au 18 novembre 2017, les équipes de Cibao FC et d’Atlantico, baptisé : « Super classique des champions ».

Il est à souligner que le Real Hope, qui célèbre ses quatre ans ce 15 mars, a paraphé le 19 janvier 2018 avec Estrella (son sponsor officiel) un bail d’une année, nage dans le bas du classement de la compétition reine du pays, et est en quête de sa première victoire de la saison.

Legupeterson Alexandre